"Music is the cup that holds the wine of silence. Sound is that cup, but empty. Noise is that cup, but broken.”

Robert Fripp


26/01/2017

Microtonal


Ivan Wyschnegradsky, compositeur russe (1893 - 1979), élève de Rimsky-Korsakoff et d'Alexandre Scriabine, est surtout connu pour ses études dans le domaine de la micro-tonalité. Il veut d’abord entendre ces sons inouïs, au sens propre de ce mot. En novembre 1918, il fait rapprocher deux pianos à angle droit et fait accorder l’un un quart de ton au-dessus de l’autre. Jouant de chaque main sur un clavier il découvre et explore un nouvel univers sonore. Au cours de semaines exaltées il compose ses premières œuvres en quart de ton.


Voulant "créer une œuvre capable de réveiller en chaque homme les forces assoupies de la conscience cosmique", en 1916, il compose la pièce intitulée "La journée de l'existence" - confession de la vie devant la vie, pour orchestre, choeur ad libitum et récitant. Cette oeuvre ne sera finalement créée qu'en en sa présence à Paris, soixante plus tard.
Avec deux interviewes d'Ivan  Wyschnegradsky par Robert Pfeiffer et Daniel Charles, "La journée de l'existence" figure sur le CD de l'excellent label SHIIIN.


!!! ECOUTER AUTREMENT !!!


       Imposition of Semitone as Smallest Unit in Regime Onze


Ici, des extraits des "24 préludes pour piano en quart de tons" (1934 / 1970) interprétés par Martine Joste au Studio de la "Muse en Circuit" à Alfortville en décembre 2000.



Son livre "Libération du son" réunissant ses écrits de 1916 à 1979, annoté et présenté par la compositrice française Pascale Criton est édité aux Editions Symétrie.

 

&
An interview: in 1976 in Paris, Ivan Wyschnegradsky discusses with Charles Amirkhanian his approach to writing microtonal music, and his desire for a "chromatic revolution". 





Aucun commentaire: